fbpx

Vietnam, on visite le Musée des Vestiges de Guerre pour comprendre l’histoire du pays 📖

20180414_234441.jpg

Vous êtes dans Nos récits de voyage au Vietnam. Si vous cherchez des infos pour préparer votre voyage, c’est par ici 👉 Conseils de voyage au Vietnam.

Pour essayer de mieux comprendre l’histoire du pays, et notamment la guerre du Vietnam, nous décidons de visiter le musée des vestiges de guerre. Voici les grandes lignes de cette guerre, ce que nous en avons compris, en espérant ne pas vous dire trop de bêtises 😋

Les grandes lignes de la guerre du Vietnam

Comme vous le savez, depuis 1859 le Vietnam est progressivement devenue une colonie Française portant le nom d’Indochine. L’Indochine était alors divisée en trois protectorats Français: le Tonkin, l’Annam et la Cochinchine.

Des mouvements de résistances pour l’indépendance, apparaissent progressivement. À l’initiative d’Hô Chi Minh, ces différents mouvements se regroupent pour former le Viêt-Minh, en 1941. Ce mouvement est Communiste.

En Mars 1946, suite à des mouvements de contestations et à des affrontements, la France reconnaît la République Démocratique du Vietnam, formée des anciens protectorats du Tonkin et de l’Annam, comme un État libre. Cependant elle refuse de céder la Cochinchine qui conserve son statut de colonie Française. Cela ne satisfait pas le Viêt-Minh qui continue de revendiquer la Cochichine. Malheureusement aucun accord n’est trouvé et la guerre d’Indochine éclate.

Le 21 Juillet 1954, la conférence de Genève met fin à ce conflit et prévoit une séparation provisoire du pays: la partie du Vietnam située au Nord du 17ème parallèle passe sous le contrôle du Viêt-Minh et adopte Hanoï comme capitale; le Sud de cette ligne, adopte Saïgon comme capitale, et reste sous l’influence Occidentale jusqu’à la tenue d’élections générales (prévues au plus tard en Mai 1956) devant débouchées sur la réunification du pays.

Le Nord du Vietnam se range ainsi du côté des puissances communistes, tandis que le Sud passe sous la protection des États-Unis. La France, quant elle, se retire progressivement du Vietnam.

Mais ces élections n’auront jamais lieu… En effet, au Sud un nouveau régime se met en place: il est soutenu par les États-Unis (financièrement et militairement) et se déclare anti-communiste. À sa tête, Ngô Dinh Diem, qui s’emploie à éliminer toute forme d’opposition et fait régner un régime de terreur. Ce dernier n’a absolument pas la volonté d’organiser le référendum prévu dans les accords de Genève.

Le Nord, quant à lui, cherche à récupérer le Sud et s’emploi à soutenir un mouvement de contestation qui, en 1960, prend le nom de Front National de Libération (FNL), plus connu sous le nom de Viêt-Cong. Ce mouvement armé, soutenu donc par les Viêt-Minh du Nord, entame une guérilla contre les troupes Américaines grâce à leurs “pièges-à-cons” (réseau de tunnels souterrains, pièges dans la jungle, dissimulation au milieu de la population paysanne, etc..). Difficile pour les soldats Américains de lutter contre un ennemi invisible. La suite n’est qu’une escalade de violence, aboutissant au massacre de village entier, des bombardements intensifs (plus de 800 tonnes), le largage de napalm et 80 millions de litres ďagent orange…

L’opinion publique se mobilise et le mouvement pacifiste pour la fin de la guerre au Vietnam prend de plus en plus d’ampleur. En Mai 1968, des négociations sont entamées. Pour autant, les accords de Paris ne sont signés qu’en Janvier 1973… Les troupes Américaines commenceront à se retirer au mois de Mars qui suit.

Le pays est officiellement réunifié le 2 Juillet 1976.

La guerre du Vietnam en images et en chiffres

Maintenant, pour les plus courageux, quelques photos… La première est celle d’un jeune soldat Américain (plus jeune que nous) qui a été tué deux semaines après cette photo.

Les bombardements intensifs:

Le déversement de napalm qui brûle tout sur son passage:

L’agent orange est un herbicide qui a été déversé par millions de litres sur le Vietnam afin d’empêcher les guérilleros Vietnamiens de se cacher dans les forêts, de détruire leurs récoltes, mais aussi de dégager les abords des installations militaires Américaines et d’y prévenir les attaques. Cet herbicide contient une molécule très nocive, appelée dioxine, qui contamine par ingestion, contacte cutané ou inhalation. L’agent orange a fait d’énormes ravages pendant la guerre et, des générations plus tard, il continue de toucher la population et de faire des victimes (également chez les soldats Américains qui y ont été exposés). De nombreux bébés naissent avec un retard mental, des maladies ou des malformations.

Lorsque nous voyons que certains de ces enfants sont nés la même année que nous, ou dans les années 2000, cela nous touche énormément. Nous prenons conscience de l’impact de cette guerre qui continue d’être visible…

Également quelques photos de la population Vietnamienne.

Voici les chiffres estimés de la perte de la population Vietnamienne (il n’y en avait pas concernant les Américains et les différents alliés qui ont pris part à cette guerre).

Nous souhaitons rendre hommage à toutes ces personnes qui ont vécues l’horreur et/ou perdues la vie. N’oublions pas, pour éviter que cela ne se reproduise. Je souhaite que l’homme soit capable de plus d’Amour, de bienveillance et d’humanité, plutôt que de haine et d’envie de servir ses propres intérêts.

En sortant de ce musée, nous sommes “lourds” de tout ce que nous avons pu y voir. Nous nous installons dans un café et nous mettons, respectivement, dans notre bulle. Besoin d’être seuls.

Une prise de décision très difficile !

Quelques heures plus tard, nous voilà aptes à échanger. Nous abordons le sujet l’organisation de notre séjour au Vietnam. En effet, il y a deux jours nous avons rencontré un Canadien qui nous a parlé de la beauté de visiter le Nord du Vietnam à motos. Étant tous les deux motards, nous rêvons de faire ce trip ! Le problème c’est que nous avions déjà prévus notre programme et que ce projet vient tout chambouler.

Alors on se torture les ménage depuis deux jours pour savoir ce que nous allons faire. Nous faisons tout un tas d’hypothèses et checkons les prix des différents moyens de transports pour aller au Nord du pays. Mais le vrai “problème”, c’est qu’avec Jeff nous ne voulons pas les mêmes choses:

– Jeff se dit que, comme nous sommes au Sud du Vietnam, autant remonter jusqu’au Nord en nous arrêtant dans les différentes villes que nous avions prévues de voir. Concernant le tour en motos, ça ne lui pose pas de problème de ne pas le faire, car vu que c’est quelque chose qui le tente vraiment, cela le poussera à revenir au Vietnam !

– Moi je vois les choses à l’inverse et je pars du principe que je ne reviendrais peut-être jamais dans ce pays. Je vise donc en priorité ce que je veux faire pendant ce voyage, pour ne pas avoir de regrets. Et il s’agit du tour en motos !

Nous sommes dans une impasse car il n’y a ni bonne, ni mauvaise solution. Nous avons beau tourner le problème dans tous les sens, nous n’arrivons pas à arrêter une décision. Eh oui, ce n’est pas tous les jours facile de voyager en couple et de faire des compromis. Il est 18h30, nous avons faim et, après 2h à tergiverser, nous n’avons toujours pas pris de décisions 😅

Tant pis… On va manger ! On dégote un resto Vietnamien dans notre quartier. Eh, oui ce soir nous mangeons local.

Nous échangeons ENCORE de notre programme pour ce mois au Vietnam. Ça n’en finit plus… 20h30, Jeff se dit que si nous revenons au Vietnam dans quelques années, nous n’aurons peut être plus envie de sortir des sentiers battus et de partir à l’aventure en moto dans les montagnes. Sur un coup de tête, il nous prend donc deux billets d’avion pour la Baie d’Halong. Nous y passerons 2-3 jours avant de nous louer deux motos pour aller visiter le Nord. Youhouuuuu on sait enfin ce que nous allons faire ! 😁

Nous finissons rapidement nos repas, bouclons nos sacs et à 22h nous sommes couchés ! Eh oui, notre vol pour la Baie d’Halong est demain à 5h du matin. Nous devons donc nous lever à 2h30… 🤣

Si vous recherchez de l’info pour organiser votre voyage, rendez-vous sur les pages Préparer son Voyage et Conseils de Voyage au Vietnam.

Abonne-toi à la Newsletter

Et ne manque aucun de nos conseils de ninja pour préparer tes voyages

Lilie
Lilie

Amoureuse de grands espaces et de voyages, je sillonne le monde aux côtés de Jeff. Entre délires, galères, émerveillements, rencontres, je souhaite à travers ce blog te donner l'envie et les moyens de réaliser tes rêves d'aventures !

Comment as-tu trouvé cet article ? Fais-le savoir ! 😍
Fais pêter les étoiles
Partage-le
Supporte le blog et entre dans la Légende 💪

Offre un café à Lilie pour la remercier de cet article et supporter le blog ! (frais d’hébergement du site, rédaction, tablettes de chocolat…)

Ton nom et photo (facultatif)
Ton nom et photo (facultatif)@username
Lire plus
Sois le ou la premier(e) à rentrer dans la Légende ! Ton Message, Compte (Instagram/Twitter/Facebook) (facultatif)
Tu aimeras sûrement aussi 👇
Laisse-nous un ptit com' 📣

Qu'as-tu pensé de cet article ?

À PROPOS DE NOUS

Nous, c’est Jeff & Lilie,

Un couple de voyageurs qui a tout quitté pour découvrir le monde et partager sa passion du voyage.

Un seul but en tête : vous aider à voyager facilement, pas cher et faire de vous des Heureux Voyageurs !

👉  En savoir plus sur nous

REJOINS-NOUS !
ABONNE-TOI AU BLOG 📬

REJOINS D'AUTRES VOYAGEURS 🍻
LE SHOP 🛒
VOYAGE MOINS CHER 👇
PRÉPARE TON VOYAGE 🌎
back to top

S'abonner à la Newsletter

Tous nos bons plans voyage directement dans ta boite mail !
Garanti #zerospam 💌

Choisis un café à offrir à Lilie ❤

Retrouve-nous sur les Réseaux Sociaux 😘

Allez viens on est bien, on a des cookies !

On mange des énormes cookies et ça nous rend heureux,Wanaka

Abonne-toi à la newsletter des Heureux Voyageurs 📩

Trouve une info ou une destination sur
le blog

Attend !

Reçois tous nos bons plans pour voyager moins cher directement dans ta boite mail !

#zérospam garanti 💌